Derniers sujets
» Première Sîze de la Vieille École avec Charles Leestmans
Jeu 22 Mar 2018 - 16:32 par Dubois Georges

» Etwas ist... Faul...
Sam 10 Mar 2018 - 21:38 par Dubois Georges

» Creû dè Bounamé ( Bra )
Jeu 18 Jan 2018 - 15:05 par Chuipala

» ROUTE NAPOLEON
Jeu 30 Nov 2017 - 9:47 par Admin

» Chapelle N-D de Grâces ( Bra )
Dim 26 Nov 2017 - 13:00 par Chuipala

» Le miracle de Hierlot
Ven 24 Nov 2017 - 9:21 par Admin

Juillet 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031     

Calendrier Calendrier

Flux RSS




La date/heure actuelle est Sam 21 Juil 2018 - 13:42

1 résultat trouvé pour armoiries

Armoiries communales


Au moment ou j'écris ces lignes, l'attribution d'armoiries à une commune est régie par l'Arrêté de l'Exécutif (AE) du 8 août 1988 fixant la procédure de reconnaissance des armoiries, sceaux et drapeaux des villes et communes ; modifié par l'AE du 26 février 1991, portant essentiellement sur le fait que l’avis des Archives générales du Royaume n’est plus requis en la matière.

On trouvera copie du premier cité, sous format .pdf, en annexe.

Les armoiries de Lierneux - concédées en 1991, soit bien après la fusion des communes - y répondent. Celles de Bra, antérieures, ont été concédées sous un autre régime. Plus strict, même s'il était déjà loin de faire l'unanimité chez des héraldistes.

Et l'on reconnaîtra aux édiles d'Arbrefontaine, faute d'avoir jamais disposé d'armoiries ni de sceau reconnus, l'élégance et le mérite de n'avoir point cédé à la tentation d'armoiries loufoques - utilisées sans l'ombre d'une concession légale, à l'occasion - dans laquelle tant d'autres sont tombés.

BRA1

"Deux écus géminés : le premier fascé d'argent et de sable de six pièces au franc-quartier, à dextre, d'or à la rose de gueules boutonnée d'or et feuillée de sinople ; le second d'argent au loup passant au naturel, les écus placés devant une Vierge nimbée, une couronne à trois fleurons sur la tête, les pieds sur un croissant de lune, tenant de la dextre un sceptre et de la senestre l'Enfant Jésus également nimbé, dans une gloire, le tout d'or."


Ces armoiries ont officiellement été concédées par l'Arrêté du Régent du 18 novembre 1948, modifié le premier mars 1949.

Le premier écu est celui de la famille de Bra et le second - qui rappelle le lien existant entre la terre de Bra et la haute cour de justice de Stavelot - représente le loup légendaire de saint Remacle, non bâté.

LIERNEUX2

"D'argent à la croix de saint-André de gueules, à un loup passant de sable, bâté, les paniers remplis de pierres au naturel, brochant sur le tout."



Ces armoiries ont été officiellement concédées par l'A.R. du 18 décembre 1991.

Elles combinent la croix de saint André avec le loup bâté de saint-Remacle. La croix est issue d'un sceau utilisé à Lierneux au début du XVIIIe siècle, et le loup évoque le lien avec la principauté-abbatiale de Stavelot-Malmédy*.


---oooOooo---


Hasthags : #Arbrefontaine #Bra #Lierneux #armoiries

Note :

*De mon point de vue elles ne sont pas des plus heureuses, héraldiquement s'entend. Tant qu'à prendre des libertés légalement validées, une alternative eut été le recours à "un écartelé : aux 1. et 4. fascé d'argent et de sable de six pièces au franc-quartier, à dextre, d'or à la rose de gueules boutonnée d'or et feuillée de sinople, qui est de Bra ; aux 2. et 3. d'argent à deux saumons adossés de gueules, qui est de Salm ; sur le tout d'argent à la croix de saint André de gueules bordé d'azur". La bordure d'azur évitait la superposition de métaux tout en évoquant la Lienne, les 2. et 3. aux armes de Salm permettant d'inclure explicitement Arbrefontaine par le biais de son histoire à défaut d'armoiries ou de sceau reconnus. Le tout étant, qui plus est, esthétiquement plus réussi me semble-t-il.

Sources :

par Chuipala
le Mer 8 Nov 2017 - 13:43
 
Rechercher dans: Période contemporaine
Sujet: Armoiries communales
Réponses: 1
Vues: 104

Revenir en haut

Sauter vers: